Un rendez-vous de jolies nanas pour discuter actualités et bons plans

Posts tagged ‘exposition’

Les éditions Gallimard ont cent ans!

Les éditions Gallimard présentent, jusqu’au 27 novembre 2011, à la Galerie des bibliothèques de la Ville de Paris une exposition intitulée “Portraits pour un siècle, d’un écrivain l’autre”. La maison d’éditions rend ainsi les honneurs aux écrivains qui ont publié et publient depuis pile un siècle en son sein. 

Dirigées par Gaston Gallimard dans un premier temps sous le nom de Nouvelle Revue Française en 1911 sur la demande de ses créateurs, André Gide et Jean Schlumberger, elles crééent leur première collection dite “blanche” la même année. Cette collection compte à ce jour environ 6500 titres parus, 1800 auteurs dont la meilleure vente reste celle de Belle du Seigneur d’Albert Cohen (515 000 exemplaires).

Aujourd’hui, le patron, c’est Antoine Gallimard et il dirige plus de quarante collections. Les Editions Gallimard ont édité plus de trente prix Goncourt, autant de prix Nobels de la littérature et une dizaine récompensée du prix Pulitzer. L’exposition ” Portraits pour un siècle” de la rue Malher enchantera tous les passionnés de littérature car elle offre non seulement l’émotion unique de circuler au milieu de visages emblématiques de l’Histoire de notre littérature ( Marcel Proust, André Malraux, André Gide, Raymond Queneau, Marguerite Yourcenar, Marguerite Duras…) mais également le loisir de (re)découvrir la calligraphie de ces auteurs tant aimés, de sourire à leurs caprices de publication, à leurs remerciements et à leurs indignations où se manifestent l’égo de ces grands hommes ( et femmes!) de lettres.

Penchés sur les présentoirs vitrés, les visiteurs peuvent déchiffrer les lettres originales des grands écrivains et écrivaines et peuvent aussi admirer des photographies sur les murs.

En sortant de cette balade au coeur de la Littérature, on est pris d’une frénésie de lecture!

I love my peau, alors je la chouchoute

Ce ne sont pas des blagues. Le visage est la partie de notre corps la plus exposée aux rayons du soleil, aux méfaits de la pollution et tout le tralala. Même si l’on peut avoir l’impression que les marques de cosmétiques nous bassinent pour qu’on prenne soin de notre peau en achetant tel ou tel produit, il est vrai qu’elle est l’objet d’agressions quotidiennes.  Il est important d’en prendre soin via des gestes simples et quotidiens.

Premier réflexe: boire, boire et boire, l’idéal étant de viser les 1,5 litres d’eau par jour. L’eau élimine les toxines et éclaire le teint mais contribue surtout à l’hydratation de la peau. J’ai bien dit boire de l’EAU. Oubliez l’alcool qui aura l’effet inverse et ne prenez pas le prétexte qu’il y a de l’eau dans la bière pour vous siffler tranquillement vos canettes.

Le démaquillage est très important aussi. Après l’usage d’un produit démaquillant, il est préconisé de terminer en se rinçant à l’eau claire et froide. L’eau froide est réputée pour vivifier et d’affermir la peau. Ne pas oublier de bien sécher son visage avec une serviette propre en se contentant de tapoter. Il ne s’agit pas de poncer la peau.

Une fois votre peau nettoyée, vous pouvez appliquer votre crème de jour ou de nuit. Chaque peau est différente et il est nécessaire de tester plusieurs produits avant de trouver le sien.

Enfin, il existe quelques gestes bonus pour optimiser le travail de fond:  le gommage par exemple, rituel possible une fois par semaine, mais pas plus, permet de nettoyer l’épiderme en profondeur et de le débarrasser de ses cellules mortes. Encore une fois, la douceur est de mise.

En suivant avec discipline ses petits gestes quotidiens vous améliorerez considérablement la beauté de votre peau tout en lui assurant santé et longévité.

Courrez au musée des Arts décoratifs!

Sur quoi je tombe en faisant négligemment défiler les articles publiés sur Or série (petit magazine participatif féminin bien sympa que vous devriez consulter les filles)? Un article sur une exposition au musée des Arts décoratifs présentant le second volet de l’histoire de la mode « Années 1990-2000 ». Il s’agit de la suite d’une première exposition qui concernait les années 1970-1980.

Alors soit vous êtes une fashion experte et cette petite visite au musée des Arts déco vous fera réviser vos classiques et vous permettra de crâner sur votre statut de puits de science dans le domaine, soit vous ignorez tout de cet univers impitoyable et vous serait alors en mesure de combler toutes vos lacunes. Dans les deux cas, ce sera l’occasion de vous en mettre plein les mirettes en admirant des pièces exceptionnelles.

Si vous voulez avoir de menus prérequis avant de vous y rendre, je vous conseille d’aller lire directement l’article sur Or Série. le résumé permet d’avoir une idée globale des principaux évènements et des principaux mouvements caractérisant ces décennies.

Ce que j’en ai retenu: les années 1970 riment avec révolution et le désir de démocratisation des jeunes créateurs supplante l’élitisme de la haute couture.  Les années 1980 se caractérisent par la liberté et la festivité de leurs créations tandis que la haute couture est de nouveau célébrée. Synthèse extrêmement simpliste qui doit vous pousser à aller creuser le sujet en vous intéressant à l’incroyable inventivité et à la personnalité des créateurs de ces années, qui restent parfois insaisissables et que la rigidité des catégories ne parviendront jamais à capturer.

Si vous avez manqué le premier volet, sachez que l’organisation de l’exposition et la disposition des pièces son assez interactives: créations en vitrine, vidéos et juxtaposition des modèles permettent de flatter notre sens de l’esthétisme, tout en maintenant notre capacité d’analyse en éveil.

Je vous laisse rêver devant ces splendides créations!

Tag Cloud