Un rendez-vous de jolies nanas pour discuter actualités et bons plans

Posts tagged ‘Couple’

Brad : 6 ans après, il doit encore revenir sur son ancienne idylle avec Jennifer

Encore une information liée à l’ex-couple Brad Pitt-Jennifer Aniston ? Oui, encore une mais on ne s’en lasse pas. Cette fois-ci, Brad Pitt revient sur une déclaration faite concernant son mariage avec l’actrice de Friend, mal interprétée selon lui.

Voici ce qu’avaient été ses paroles : “J’ai passé mon temps  à me cacher, en essayant de faire le gros dos vis-à-vis de la cacophonie de la célébrité.”, livre-t-il : “J’en avais marre de rester dans mon canapé, un joint à la main. J’ai commencé à me trouver pathétique. Je cherchais des films avec des personnages qui auraient une vie intéressante mais la mienne ne l’était pas.” “Je pense que mon mariage à Jennifer Aniston avait quelque chose à y voir“, ajoute Brad Pitt, observant : “J’ai prétendu que mon mariage était quelque chose qu’il n’était pas.

La presse people, encore passionnée par le triangle amoureux Aniston-Pitt-Jolie s’est empressée de relayer l’information, sans omettre de la déformer légèrement, ce qui après tout est le rôle de tous les journalistes de bas étage. La déformation légère n’a pas manqué de transformer totalement les propos de Brad, qui s’en est indigné et a tenu à rectifier le tir.

Il a ainsi déclaré, suite à la diffusion sur le site internet du magazine Parade des extraits dudit interview: « Je n’ai jamais voulu dire que Jennifer Aniston était barbante.” Dans ces extraits, l’acteur américain repasse le film de sa vie au cours des années 1990-2000, qui ont été la période de son mariage et de sa vie commune avec la belle et pétillante Jennifer.

Brad Pitt ne tarit pas d’éloge sur son ex-femme afin de réaffirmer le respect qu’il lui manifeste encore et l’amitié qui les lie : “Cela me fait beaucoup de peine que mes propos aient été interprétés comme cela“, confie Brad Pitt, dans un communiqué, transmis à la presse américaine par son agent, vendredi : “Jen est une femme généreuse et aimante, une femme hilarante qui demeure mon amie. Ce que je voulais dire, ce n’est pas qu’elle était barbante mais que moi-même, je l’étais devenu.” “Et ça, j’en suis le seul responsable“, conclut-il.

Installation avec sa moitié…affaire à suivre

ça y est! ça faisait un sacré bout de temps qu’on y pensait sans jamais oser sauter le pas. Mais aujourd’hui, c’est fait! J’ai emménagé avec mon aimé dans Paris et nous avons enfin un nid douillet rien que pour nous deux. Finis les galères de métro pour se rejoindre à l’autre bout de Panam, les fringues qu’on oublie, la brosse à dent qu’on laisse dans le verre de la salle de bain histoire de bien marquer le territoire contre les potentiels assaults ennemis.

Après avoir été chez la Forêt, la Fnaim, Urbania ou encore Guy Hoquet, après avoir visité 36000 apparts’ aussi chers que nazes, et après avoir finalement fait le grand déménagement, c’est fait, nous habitons ensemble. C’est maintenant, que tout devient plus sérieux, que l’affaire se corse. C’est là que nous allons véritablement tester nos résistances, confirmer (ou pire, découvrir) les manies, obsessions, humeurs de notre cher et tendre, colocataire qui partage jusque notre lit. ça s’annonce sportif et je suis consciente des enjeux de cette étape primordial du couple.

Vous allez me dire: Ah, tu dois être sur un petit nuage. Quel bel évènement, que de romantisme! enfin la matérialisation d’une union dans la décision de vivre à deux. C’est grand, c’est fort en signification!

Ouais, ouais.Je vous vois venir. Calmons le jeu. Oui, c’est super, oui je suis ravie. CEPENDANT, mettons le holà: Je m’en veux d’être aussi pragmatique, mais la coloc’ ça me connait, et je sais que c’est pas la communication et l’installation préalable de bases solides, même avec sa moitié, que l’on démarre une cohabitation sur des bases saines. Alors les filles, hors de question dans ces cas là de laisser les choses se faire sans réagir.

Genre, SURTOUT ne pas se mettre à faire le ménage, la cuisine et le repassage pour être gentille, en pensant qu’il va s’y mettre ensuite pour vous rendre la pareille. QUE NENNI! Si vous commencez à le faire immédiatement, la routine et l’habitude fera que cela deviendra naturellement votre rôle, sans que vous vous en rendiez compte.

Je parle en connaissance de cause, pour avoir sollicité témoignages et comptes rendu d’expériences. il est impératif de le mettre au boulot. Et ne pas le laisser dire que votre prétendue maniaquerie ne le concerne pas car il n’a pas les mêmes besoins hygiéniques. Bientôt, il vous affirmera les yeux dans yeux que oui, ses fringues sales qui recouvrent la moquette de votre chambre ne le dérangent pas, que la pyramide de vaisselle qui déborde de l’évier, il n’en a cure, et que le fait qu’il y ai du dentifrice partout dans l’évier n’est que la conséquence de son utilisation quotidienne et qu’il faut accepter que tout  ne soit pas nickel.

Vous verrez qu’au début, magnanimes, vous vous retiendrez de lui préciser que son argument est bien vaseux parce que le lavage quotidien des dents ne semble pas faire partie de ses prérogatives. A la fin, si vous n’y prenez pas garde, vous lui ferez bouffer les poils de sa brosse à dent.

Tag Cloud